Trek 12, un Roll and Write des plus efficaces

15-02-2021

Note : 4 sur 5.

Trek 12, édité par Lumberjacks Studio est un jeu de Roll&Write très efficace avec seulement deux dés. Plongez vous dans une ascension de l’Himalaya et obtenez le maximum de points de victoire pour pouvoir gravir les échelons et devenir un grimpeur hors-paire.

Quel est le principe ?

Deux dés, un rouge (de 1 à 6) et un jaune (de 0 à 5), et une montagne à cartographier. Dans Trek 12, partez à l’assaut de la montagne. En fonction des lancers de dés, vous pouvez choisir un chiffre (le plus grand des deux, le plus petit, la somme, la différence ou le multiple des deux). Ensuite vous devez le placer sur votre carte. Tous les chiffres suivants choisis devront être collés à un emplacement déjà cartographié. Créez des chemins de corde en associant des suites de chiffres et des zones en collant des chiffres similaires pour remporter le maximum de points de victoire. Attention aux cases orphelines qui vous pénaliseront à la fin de la partie lors du comptage des points.

3 modes de jeu :

  • Le mode « Ascension Express » pour des parties simples et rapides. Un mode idéal quand on a peu (moins) de temps et/ou pour initier de nouveaux joueurs.
  • Un mode « Expédition » permettant d’enchaîner les ascensions, et, au fur et à mesure de la réussite des différents challenges et ouvertures d’enveloppes, de découvrir des équipements et de rencontrer des compagnons de route bien utiles.
  • Un mode « Free solo » pour continuer à jouer même lorsque vous êtes seul à la maison, dans l’avion ou dans le train.

Mon avis, des parties pas si simples

Le mode Ascension Express est vite compris, pris en main et on enchaîne les parties car ça devient vite addictif (pour ma part, j’ai plastifié les cartes car sinon on passe son temps à devoir en racheter). En ce qui concerne le mode Expédition, c’est déjà un peu plus complexe et je n’ai pas encore réussi beaucoup de challenges. Je n’ai ouvert qu’une seule enveloppe et donc je vous en reparlerai plus tard quand j’aurai pris connaissance de toutes les enveloppes. Pour le mode Solo, il est assez bien pensé avec ce fameux Max qui vous défie (même si au départ je ne suis pas trop fan des automates). C’est un jeu renouvelable à l’infini avec seulement deux dés et un mécanisme très simple à comprendre mais non moins stratégique et parfois à s’arracher les cheveux.

L’auteur (Bruno Cathala rien que ça) a crée des versions imprimables spécial confinement que vous pouvez retrouver ici et ici. Mais aussi spécial Noël, et Saint Valentin. Cela permet de renouveler le jeu une fois les montagnes bien expérimentées. Bref, au regard de la qualité du contenu, des illustrations et de l’immersion, un jeu abordable, jouable à deux ou en solo, pour des parties plus ou moins rapides en fonction de vos envies. Un des meilleurs Roll&Write auquel j’ai pu jouer.

Et vous, vous aimez ?

Pour le retrouver chez Philibert, c’est par ici. (ils vous offrent une mini extension d’ailleurs).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :